Bonjour

Et merci de visiter notre site.

Pendant plusieurs siècles les arbalétriers de Chimay ont défendu les murs de leur ville sous les ordres du château.

À l'heure actuelle les Confrères s’efforcent  de maintenir vivants les us et coutumes de leurs prédécesseurs. Les princes actuels, lointains descendants du fondateur, restent membres de la Confrérie dont ils assument la fonction devenue honorifiques de Grand-Maître.

En plus de leur programme interne, tirs, réunions, travaux et banquets, les arbalétriers de Saint Georges de Chimay apportent leur concours aux manifestations historico-culturelles locales et régionales.

Leur farouche attachement à la pratique du tir à l’arbalète ancienne à 55 mètres, distance de combat de nos jours abandonnée par la plupart des sociétés, les cantonne dans un relatif isolement.

Ils en acceptent les conséquences au nom de la sauvegarde des traditions dont ils s’estiment les héritiers responsables.

Le lundi du premier week end de juillet, le tir du Roy est publique

 

Connexion